Telecharger l entrainement d un détenu pdf francais

Le L-39 Albatros est telecharger l entrainement d un détenu pdf francais avion d’entraînement militaire construit par la firme tchécoslovaque Aero Vodochody, qui a succédé à l’Aero L-29 Delfin comme avion standard d’entraînement des forces du Pacte de Varsovie. C’est en février 1964 que le Ministère tchécoslovaque de la Défense émit un cahier des charges préliminaire visant à la réalisation d’un biplace d’entraînement à réaction destiné à succéder à l’Aero L-29 Delfin.

Piloté par Rudolf Duchoň, le prototype L-39 X-02 effectua son premier vol le 4 novembre 1968 sur le terrain de Vodochody. Si les essais en vol révélèrent immédiatement les excellentes qualités aérodynamiques du L-39, des problèmes apparurent au niveau de la motorisation et du dessin des prises d’air, qui durent être modifiées, entraînant un élargissement du maître-couple. Les trois prototypes suivants furent donc utilisés pour régler ces problèmes, deux autres servants à des essais au sol. C’est finalement le turboréacteur AI-25TL, produit par Progress en Ukraine, qui fut retenu, moteur testé en 1971 sur les prototypes X-02 et X-07, tandis que la production de série était lancée et l’appareil officiellement baptisé Albatros. Le L-39 est aussi capable d’utiliser des aérodromes improvisés avec un équipement minimal. Au total Aero Vodochody a livré 2 843 L-39 Albatros jusqu’en 1997. L-39C Albatros : Version de base, avionique essentiellement d’origine soviétique et 2 points d’emport de charges externes sous voilure.

Appareil à réaction d’entraînement de base et avancé standard des forces du Pacte de Varsovie. L-39V Albatros : C’est à la demande des forces tchécoslovaques que fut développé ce monoplace de remorquage de cibles. Le prototype fut le L-39 X-08 dont le cockpit arrière, non pressurisé, fut équipé d’un treuil entraîné par une turbine dont la prise d’air était située sous le fuselage. L-39ZO Albatros : Il apparut rapidement que le L-39 pouvait constituer une plate-forme d’armement acceptable, ce qui devait rendre l’appareil plus attrayant auprès des pays du Tiers Monde, puisque capable de servir à la fois à l’entraînement et à l’appui tactique. Ils furent rejoints le 16 mai 1977 par un onzième prototype à l’avionique améliorée, ces appareils prenant la désignation L-39ZA et pouvant être utilisés pour des missions de reconnaissance, d’appui ou d’entraînement avancé. ART Albatros : Version du précédent destiné à la Thaïlande, équipé d’une avionique israélienne Elbit.

Tchécoslovaquie, la version export étant désignée L-59 Super Albatros. L-59 Super Albatros : Version export du L-39MS, dont 60 exemplaires seront produits jusqu’en 1999 pour la Tunisie et l’Égypte. L-139 Albatros : Modernisation du L-39 dont le prototype a pris l’air le 16 mai 1993. L’armée de l’air tchèque ayant exprimé son intérêt pour 72 appareils, un prototype fut développé en collaboration avec le constructeur américain Boeing afin de répondre entièrement aux normes OTAN. L-159B Albatros II : Version biplace du L-159A, le premier des deux prototypes prenant l’air le 1er juin 2002. Une commande de 12 exemplaires a été annulée par le Ministère tchèque de la défense.

L-159T1 : En juin 2006 le Ministère tchèque de la Défense a commandé à Aero Vodochody la conversion de 4 monoplaces L-159A en biplace d’entraînement avancé, selon un standard assez proche du L-159B. Le prototype a pris l’air en mars 2007 et les 4 appareils devaient être livrés avant la fin de l’année. L-39NG : En juillet 2014, Aero propose version équipé d’un une turbine Williams FJ44-4M de 16,87 kN de poussée disposant d’un démarreur électrique. Il doit recevoir un cockpit tout écran, un nouveau siège éjectable, et une nouvelle verrière en deux parties au lieu de trois. 1977, 6 en 1983 et 2 en 1984.

3 seulement semblaient encore en service fin 2006. Ces appareils ont équipé l’école d’entraînement avancé d’Oran. Ils ont depuis été regroupés au sein des 618e escadron d’entraînement avancé de Tafaraoui et 632e escadron d’instruction d’appuis de Méchria. Un exemplaire de L-39ZO anciennement Est-Allemand est aujourd’hui exposé au Musée des techniques de Spire repeint aux couleurs tchécoslovaques.